Snesup Lille 1

Les masques tombent, la synergie s’effrite !

samedi 20 octobre 2018 par Claire Bornais

Les masques tombent, la synergie s’effrite !

On apprend aujourd’hui, après des mois de discours lénifiants, de promesses creuses et de consultations hypocrites, après des débats anesthésiés dans les instances de l’université de Lille que la campagne de recrutement 2019 sera « blanche » ( ou « grisâtre » pour les postes de personnels BIATSS). En termes moins technocratiques, pratiquement aucun poste vacant suite à mutation ou départ à la retraite par exemple ne sera publié.

C’est la première salve du plan de « redressement » que le CA a docilement voté il y a deux semaines [1] ; c’est un clou dans le cercueil de bon nombre de formations et de la recherche. On promet des postes de vacataires et de contractuels (enseignants et BIATSS) pour pallier ce qui est un coup scandaleux porté aux missions de notre établissement : qui croira que des vacataires pourront assurer toutes les missions de ces collègues non remplacés ? C’est une nouvelle dégradation des conditions de travail de toutes et tous. C’est malheureusement un mauvais signal envoyé aux étudiants, aux jeunes chercheurs en formations, aux contractuels qui aspirent à une titularisation.

Nous appelons tous les collègues à manifester leur opposition à ce mauvais coup au fonctionnement démocratique de notre établissement et au dialogue en son sein par tous les moyens à leur disposition.

Nous reviendrons vers vous à ce sujet.

La FSU à l’université de Lille

[1seulement 8 votes contre au CA du 4 octobre (sur 36), dont les deux voix de la FSU (SNESUP+SNASUB), celle de la CGT, celle de l’UNEF, celle de Sud Etudiant


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 50 / 159344

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actions et mouvements  Suivre la vie du site Spécifique U Lille   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License