Snesup Lille 1

Rassemblement devant le Conseil Régional Mardi 10 décembre 9h-10h

lundi 8 décembre 2014 par Christophe Vuylsteker

Le Parlement du Savoir réunit des élus politiques et des représentants des universités, des collectivités territoriales, de l’état, des syndicats, du patronat, le Mercredi 10 décembre 2014 au Conseil Régional avec comme ordre du jour, la candidature à l’Initiative D’EXcellence (IDEX) de l’Université de Lille. L’objectif est clair, le rassemblement nordiste derrière la candidature IDEX Université de Lille, dernière planche de salut pour l’ESR en région !

Le miroir aux alouettes du passage aux RCE (Responsabilités et Compétences Elargies) est depuis longtemps brisé.

Loin des déclarations de G Fioraso, le budget public consacré à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche (ESR) continue de régresser en euros constants en 2015, et un récent amendement à l’Assemblée nationale menace de le faire diminuer de 90 Millions d’euros par rapport à celui de 2014...

Pour les personnels, le quotidien, c’est la multiplication des missions à assumer sans le renfort en personnels nécessaires. Ce sont des salaires qui poursuivent leur décrochage avec le coût de la vie. Ce sont des perspectives de carrière insuffisantes qui démotivent chaque jour davantage. C’est l’incertitude du lendemain pour les agents contractuels qui oeuvrent pour le service public : biatss, post-doc, vacataires, …

C’est une politique de formation qui alterne les incitations à multiplier les parcours sur-mesure (d’excellence, internationaux, l’alternance) et les injonctions à réduire le volume des heures d’enseignement.

C’est une activité de recherche dépendante à 90% de ressources issues de réponses à des appels à projet qui non seulement dictent les axes de recherche mais qui plus est, n’ont aucune pérennité.

Mercredi 10 décembre 9h-10h devant le Conseil régional

Appel à Rassemblement pour un financement public et pérenne de l’ESR

151 avenue du Président Hoover à Lille (Métro Ligne 2, station Lille Grand Palais.

Ce ne sont pas les concours d’ « excellence », espèce de concours « MISS FRANCE des Projets universitaires » qui fourniront une solution durable aux problèmes quotidiens des personnels. D’abord, parce que l’objectif des ces IDEX reste de ne soutenir qu’une dizaine de sites qui seront labellisés de « recherche intensive », entraînant de fait le déclassement des autres. Ensuite, car au sein même des projets retenus, la définition du périmètre va conduire à concentrer moyens de l’état, des collectivités et des établissements sur quelques axes prioritaires, au détriment des autres, ainsi condamnés à végéter ou disparaître. On notera d’ailleurs que le projet IDEX régional est tenu secret, peut-être pour que chacun puisse rêver de bénéficier d’un éventuel succès ?

Allons rappeler aux « parlementaires » du savoir les réalités quotidiennes, rappeler à nos élus, leur responsabilité d’assumer le service public d’ESR,

Apportons à cette noble assemblée un peu de savoir de terrain sur les conditions de travail dans les universités.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 114 / 175300

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actions et mouvements  Suivre la vie du site Manifestations et Rassemblements   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License