Snesup Lille 1

Situation Critique de l’Université Cadi Ayyad

jeudi 5 décembre 2013 par Christophe Vuylsteker

Communiqué du Bureau Régional du
Syndicat National de l’Enseignement Supérieur Marocain (SNESup)

A l’appel du bureau régional du SNESup Maroc, les Enseignants Chercheurs de l’Université Cadi Ayyad (l’UCA) se sont réunis en assemblée générale, le mardi 26 novembre 2013 à la Faculté des Sciences Semlalia.

Cette assemblée générale, encadrée par le Bureau National du SNESup, a été consacrée à la discussion et à l’évaluation de la situation critique de l’UCA ainsi qu’à l’éclairage sur l’évolution du dossier revendicatif
national.

La forte participation et les débats francs qui ont marqué l’assemblée générale, reflètent la préoccupation des enseignants chercheurs sur la gravité de la triste situation de l’université, sur l’escalade de la tension provoquée par les graves décisions et mesures prises par la présidence de l’Université et attisé par son comportement provocateur qui :

- continue à ignorer les structures de l’université,

- convoque le conseil de gestion dont le mandat a expiré,

- octroie illégalement à sa secrétaire générale des indemnités illégales,

- sanctionne les enseignants-chercheurs ayant participé au mouvement de protestation demandant son départ de l’université, en entravant leurs activités scientifiques et leurs projets de recherche,

- commercialise de façon délibérée auprès de l’opinion publique locale et nationale une fausse image de l’université qui a connu un recul et dont la situation s’est détériorée depuis son arrivée,

- organise dans des hôtels de luxe de fausses activités sans aucune retombée sur l’université, pour camoufler son incapacité et son incompétence à gérer une université de la taille de l’UCA et à faire face à l’unanimité de toutes les composantes de l’université qui réclament son éviction urgente.

Après avoir pris connaissance de la gravité des faits et des données sur la situation de l’enseignement, de la recherche scientifique au sein de l’UCA et de son rayonnement culturel qui se dégrade et se déprécie, le
secrétaire général du SneSup a réaffirmé au nom du bureau national :

- le soutien sans faille des instances nationales du SneSup à toutes les actions militantes qui seront menées par les enseignants – chercheurs de l’UCA,

- l’adoption par les instances Nationales du SneSup des points vue justes et naturels des enseignants –chercheurs.

Par ailleurs, le Secrétaire Général du SneSup a précisé que lors de ses contacts permanents avec le Ministre de l’Enseignement Supérieur de la recherche et de la Formation des Cadres, il n’a eu de cesse de transmettre les appels lancés par des Enseignants-Chercheurs invitant les responsables à trouver un dénouement à la crise de l’UCA et leur ferme position sur l’impossibilité de cohabiter et travailler avec l’actuel président.

Il a rappelé le contexte général dans lequel s’inscrit cette crise qui vise à remettre en cause l’exercice du droit syndical, et entraver l’action du SNESup défenseur acharné de l’Université Publique qui s’oppose au projet
visant à livrer l’université à un secteur privé parasite.

Il a jouté que le combat mené par l’UCA et toutes les Universités Marocaines, est également celui de toutes les instances du Syndicat National de l’Enseignement Supérieur.

Il a enfin tenu à préciser que ce combat ne se prête ni à des tractations ni à un retour en arrière.

Ainsi, et suite aux interventions riches, fructueuses et responsables des Enseignants-Chercheurs, l’AG a déclaré à l’unanimité ce qui suit :

- Elle apprécie hautement les positions militantes du Bureau National du SNESup et son adoption du combat juste et légitime mené par les Enseignants-Chercheurs de l’UCA, et souligne avec fierté le rassemblement des Enseignants-Chercheurs autour du SNESup et leur attachement indéfectible à leur puissante organisation.

- Elle rend hommage au Bureau National du SNESup pour ses actions concernant l’ensemble des dossiers revendicatifs nationaux déclinés dans le communiqué commun, pour la méthodologie dont il a fait preuve dans
son travail et ses négociations afin de résoudre et clore rapidement ces dossiers.

- Elle salue le sens élevé de responsabilité manifesté par les Enseignants-Chercheurs de l’UCA, qui ont répondu favorablement à l’appel du Bureau National les invitant à reporter la mise en application de la décision de la
grève illimitée. Ce report a pris en considération l’intérêt des étudiants, et laissé au Bureau National un délai suffisant pour établir les contacts avec le Ministère de Tutelle au sujet de la crise de l’UCA.

- Elle réaffirme que les Enseignants-Chercheurs de l’UCA poursuivront leur combat pour défendre leur Université et préserver sa valeur scientifique et son prestige académique

- Elle félicite les membres du conseil de l’UCA d’avoir pris la décision courageuse de geler toutes leurs activités au sein Conseil d’Université et des commissions qui en ressortent, et salue leur détermination à
maintenir cette position. L’AG félicite également les Enseignants-Chercheurs chargés de mission auprès de la présidence qui ont démissionné de leur poste.

- Elle condamne vigoureusement le comportement de M. Abdellatif Miraoui qui persiste à humilier et à défier les enseignants-chercheurs par des mesures provocatrices, la dernière étant la nomination du frère de la
secrétaire générale à l’Agence Universitaire pour la Francophonie (AUF). M. Miraoui avait déjà essayé de l’imposer comme Directeur de l’Ecole Nationale des Sciences Appliquées de Marrakech (ENSAM), suite à un
concours douteux dont le résultat avait été contesté et condamné par l’ensemble des composantes de l’Université notamment le Conseil d’Université, le bureau local du SNESup de l’ENSAM, les bureaux régional
et national. Ce qui a conduit le Ministère de tutelle à invalider le concours. L’appel à candidature n’a pas été relancé malgré les appels répétés lancés au Ministère. L’AG avise les responsables que de tels agissements émanant du président sont de nature à porter atteinte à la réputation académique du Maroc au niveau international.

- Elle fait porter au Ministère de tutelle l’entière responsabilité des conséquences qui pourraient résulter de la négligence du Ministère dans la gestion de la crise de l’UCA, et du retard enregistré pour la mise en application des dispositions réglementaires exigées par une telle situation.

- Elle avise qu’à titre d’avertissement, des actions militantes seront menées de façon progressive selon l’agenda suivant :
 manifestation devant la présidence de l’université le lundi 2 décembre 2013 à 8H30 ; manifestation
qui coïncide avec la tenue d’un conseil d’université extraordinaire,
 grève de 24 heures le jeudi 5 décembre 2013 qui sera suivie d’autres mouvements
 des grèves de 48 heures et 72 heures,
 gel des structures des établissements relevant de l’UCA,
 boycotte des examens finaux du semestre d’automne
 grève illimitée en application de la décision de l’AG régionale du 1er octobre 2013,

- Elle autorise le bureau régional à programmer le timing de la mise en application des mouvements de grève, l’appel à d’autres manifestations devant la présidence, l’organisation d’une manifestation devant le ministère de tutelle

- Elle invite le bureau régional à veiller à la signature par l’ensemble des Enseignants-Chercheurs de la pétition qui dénonce la situation catastrophique de l’UCA et qui exige le départ rapide de M. Abdellatif Miraoui.

- Elle invite le bureau régional à prendre contact avec tous les responsables à l’échelle de la région au sujet de la crise de l’UCA et à organiser une conférence de presse pour informer l’opinion publique universitaire et nationale sur la réalité de la situation de l’université.

- Elle invite les Enseignants-Chercheurs à participer massivement à la manifestation devant la présidence de l’université le 2 décembre 2013, à œuvrer pour le succès de la grève régionale prévue le jeudi 5 Décembre
2013, et à signer la pétition condamnant la situation actuelle de l’université et exigeant l’éviction de M. Abdellatif Miraoui de la présidence dans les plus brefs délais.

Pour l’Assemblée Générale
Le bureau régional du SNESup


titre documents joints

Communiqué du Bureau Régional du Syndicat National de l’Enseignement Supérieur Marocain (SNESup)

5 décembre 2013
info document : PDF
253.3 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 736 / 152170

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actions et mouvements  Suivre la vie du site Réunions, débats publics   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License