Snesup Lille 1

Notes de la réunion des 3 conseils du 14 juin 2013

vendredi 14 juin 2013 par Christophe Vuylsteker

Réunion des 3 Conseils élargie du 14 juin 2013

(invités : membres des 3 conseils, directeurs de composantes, service et laboratoires : soixantaine de présents)

Ordre du jour :
- Introduction du Président

- Fonctionnement de l’université

- L’université dans son environnement

 
Suivi d’un cocktail déjeunatoire en salle Pasteur.

Comme pour toute réunion des 3 conseils, pas de PV, donc voici les notes prises par les élus FSU-CGT. Même si parcellaires, cela peut rendre compte de la teneur des débats. Nous ne disposons pas des diaporamas des intervenants.

- Présentation de P Serniclay (DGS)  :
histoire sur les textes et l’université, les réformes successives, le fonctionnement des instances, etc...

Débat :

C Vuylsteker (CA, Snesup) :

Bel historique, ne manque que la critique... Et le bilan que l’on tire de ces évolutions ?
Sur les statuts justement, actuellement on fait beaucoup de bruits sur les UFR... mais j’ai entendu oralement la correction d’une diapositive qui laissait penser qu’il existait des conseils élus dans tous les services communs et généraux...
Correction en : « Elections dans certains services communs ». N’y-a—t-il pas lieu de se pencher sur les instances démocratiques des services ?
J’ai entendu : Démocratie puisqu’il y a élections .. Je passe sur les modalités d’élections type LRU, la tendance actuelle est de réduire la démocratie à cela, mais il y a d’autre pré-requis à la démocratie : libertés démocratiques, transparence, liberté d’expression, et autres... L’empilement des instances, la logique managériale et la centralisation ne sont pas des éléments qui favorise la participation démocratique.
Attention aux effets de lobbys qui contournent les instances en intervenant directement au niveau des directions ou des financeurs (réf à la future loi ESR)...

S Huart (CS, CGT) : les personnels en souffrance, les effets des réformes, on assiste à l’augmentation du nombre de précaires alors que des dispositifs de lutte sont mis en place...

A Mabille (CS, CGT) : le remplacement des personnels Biatts pour les arrêts de travail est mis à mal, ce qui augmente la charge des présents et dégrade les conditions de travail.

B Desprez (CA, Chef d’entreprise) : des interrogations sur les rythmes, la discordance entre les durées des quinquennaux et les contrats Etat/Régions (CPER). Comment se passe la révision ?

M Nait Abdelaziz (CS, Snesup) : sur l’exposé de la liberté académique : la liberté intellectuelle ne peut s’exercer que si l’on a les moyens de l’exercer, or ces conditions sont de moins en moins remplies : financement sur projet des activités de recherche, priorité à l’insertion plus qu’à la formation, le transformation en opérateur multi-tâches des personnels...

MJ Aymée (CA, MEDEF) : les premières paroles sont négatives... Y-a-t-il des personnes qui pourraient parler de points positifs ? Parmi les vieux de la vieille ?

Dominique Boudin (responsable innovation et économie numérique à la CCI) : on a réussi au quotidien à faire travailler PME et PMI, pas seulement les grandes entreprises avec Lille 1... Ce qu’apporte l’université au monde économique.

C Gors (Directrice UFR Physique) : une vieille des vieux : amélioration des transports (VAL), de la vie étudiante, l’aménagement du campus …

Y De Launoy (Directeur Labo) : exemple Pasteur, Lille1-Lille2, à mon arrivée, des bastions, une évolution manifeste dans les mentalités, cancérologie : participation Lille 1, Lille 2, Lille 3, Pasteur...

S Delmer (CEVU, Liste Construire Ensemble) : on a reproché pendant longtemps aux universités de ne pas s’occuper des résultats de l’insertion des étudiants, depuis, on a évolué positivement...

NE Oussous (Directeur de l’IEEA) : un système d’information qui s’étoffe, un dialogue de gestion qui s’améliore...

JM Nicolas (CA, CGT) : les points positifs : la qualité des documents fournis aux conseillers, le CHSCT, la politique indemnitaire intégrant les contractuels même si le point d’indice est en dégradation (pas du ressort de l’établissement). La précarité n’est pas nouvelle dans l’université mais il y a eu par le passé des plans massifs de résorption... Sur ces points là, il faut vraiment dire les choses...

 ? élu CS liste DPE : un espace de liberté, la preuve en est donné aujourd’hui par la liberté d’expression. Les universités travaillent de manière étroite avec les entreprises, il faut arrêter de critiquer la fonction publique... On n’a pas les moyens financiers, le problème de fond, l’on ne peut pas pérenniser les emplois...

NE Bourzgui (CA, liste Construire Ensemble) : trop de réformes imposées trop vite... Avant la LRU, une université familiale qui fonctionnait bien... Pourrait-on faire un bilan de la loi LRU ? Sur l’insertion professionnelle, des évolutions positives. Sur les laboratoires, c’est négatif : travailler sur appels à projets, réduction de la liberté des Enseignants-chercheurs ...

M Nait Abdelaziz (CS, Snesup) : mes propos n’étaient pas une critique du fonctionnement de notre université, mais le fonctionnement dans un système contraint. Quel est l’objectif désormais d’un universitaire : recherche appliquée, formation professionnalisée... Les critiques peuvent être renvoyées au MEDEF : l’on demande aux universités de former leurs salariés, une mission qu’eux-mêmes refuse désormais de remplir.

MJ Aymée (MEDEF) : les universités ont un rôle économique essentiel... L’on embauche de l’intelligence... On forme nos salariés à l’intérieur des entreprises. Pas de relation malsaine.

P Rollet : Important de se rappeler que l’université reste un lieu de débats, de regards critiques portés mais il faudrait que ces regards critiques soient aussi propositionnels.
Des modes de décision collégiale. Des missions de service public : réaliser ces missions de la meilleure façon possible.
… besoin de former des étudiants qui connaîtront pas que des techniques . Des dérives qui m’inquiètent : un volume horaire d’enseignement qui limite le temps de réflexion et de travail aux étudiants...
Le fait d’élire le président par le seul CA est une absurdité...
Les lobbys, j’ai travaillé sur ce thème en politique économique internationale. Ici, il peut y avoir des influences qui ne s’expriment pas par des lobbys, par les conseils, des rencontres avec les organisations syndicales...
L’université n’est pas dans sa tour d’ivoire. L’université est présente partout, c’est un point positif. Défendre notre modèle de formation...

- P Rollet : L’université dans son éco-système.

Cadre de la relation avec l’Etat, contrat quinquennal, politique de site.
Les moyens financiers récurrents : DGF, et masse salariale.
Appels à projets : plan campus, PIA.
Contrat CPER

Documents stratégiques : Schéma Régional de Développement Economique, le Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, et Schéma Recherche Innovation . Et spécialisation intelligente (SRSI). PMDE déclinaison métropolitaine du SRESR.

Parlement des savoirs devrait se réunir à la rentrée. Une question centrale. Très important de porter à l’extérieur des discours positifs.

Les collectivités territoriales financent des projets de recherche, de la formation continue, etc... Elles cofinancent des grands projets : plan campus.

Le PRES. Evolution vers une CUE. Vision prospective partagée est un élément important. Carte des formations, ESPE, Formation Doctorale, RI, Valorisation.

Projet U de Lille : annonce une conférence inaugurale commune de l’Université de Lille à la rentrée.

Les EPST...
projet de convention de site métropolitain avec le CNRS.

Débat  :

C Vuylsteker (CA, Snesup) : Il faut positiver donc je vais émettre des vœux : que les super-structures types PRES, CUE, U de Lille ou autres fonctionnent démocratiquement, tiennent les personnels des établissements au courant de ce qui y est débattu, décidé... que les représentants des établissements y siègent avec le mandat de leurs conseils tant que possible et avec la préoccupation des personnels dont ils ont reçu leur mandat électif. La construction de grands ensembles doit rester à l’écoute des personnels et étudiants. Cette question suscite légitimement les inquiétudes chez les personnels sur ces projets. Il faut répondre par des garanties à cette question. Je suis dans mon rôle syndical, de représenter les personnels dans leur ensemble et pas seulement mes électeurs.

B Desprez (CA, chef d’entreprise) : défendre les UMR avec ESPT, mais aussi défendre des unités mixtes avec d’autres universités …

Y De Launoit (directeur de labo) : combien d’équipes d’accueil ? Salue le dialogue de gestion qui a été entamé avec la biologie : perspective à 3-4ans.

MJ Aymée (CA, MEDEF) : sur les personnalités extérieures : absurdité que le Conseil Economique Sociale et Environnemental Régional désigne les représentants du monde éco et sociale (référence au projet de loi ESR). Comment une seule personne pourra porter une parole cohérente au nom du CESER aussi large dans sa composition.
http://www.nordpasdecalais.fr/jcms/c_5130/le-conseil-economique-social-et-environnemental-regional

C Dhulst (directeur de l’UMR 8576, biochimie) : la spécificité de Lille 1 est moins nette sur des secteurs comme la biologie. Il est important que Lille 1 dise que la biologie sur Lille, n’est pas que de la santé... Ne pas prendre le risque de voir disparaître des unités. Attention à ce que la région et les collectivités ne reconnaissent que certains thèmes.

A Hammouche (directeur Clersé) : une chance, une université ayant des disciplines aussi variées dans le périmètre. Notre rapport aux entreprises s’est modifié : raisonner de manière ni clivée, ni schématique. L’université : une force avoir une position distanciée et dialectique. Un élément fort de la discussion : comment stabiliser ? Je ne défends pas le conservatisme. Infantiliser les personnels, on va nul part. C’est le risque quand on alimente un système qui nous met toujours en défaut...

Fin de prises des notes à 12h10.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 171 / 164769

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Vie des conseils  Suivre la vie du site Conseil d’Administration   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License