Snesup Lille 1

CR du CS du 26 Octobre

mardi 30 octobre 2012 par Christophe Vuylsteker

Un CR du CS du 26 Octobre par nos élus.

En aparté au Conseil Scientifique restreint du 26 octobre 2012

Reconnaissance des responsabilités liées à la recherche

Sur la mise en oeuvre du référentiel lire la délibération du CAR du 15 Octobre 2010 ici

Reprise de la discussion inachevée le 12 octobre.
JF Pauwels (VP CS) explique qu’il a refait le compte des effectifs en intégrant les personnels temporaires et/ou administratifs.

Corrections à la hausse, dans une fourchette de 24 à 96h, 6 groupes au total.

Nos remarques : Mais le document est peu lisible : la clé de répartition n’apparaît pas (le montant n’est pas simplement proportionnel aux effectifs) et les laboratoires sont triés par discipline et secteur et pas par montant de reconnaissance, ce qui rend la comparaison difficile.

Les attributions étant faites sur une base de laboratoire, n’ayant pas d’indication nominative sur la répartition interne qui en sera faite, sans enfreindre la confidentialité voici donc le document présenté lire ici

CS Plénier du 26 octobre 2012

ODJ lire ici.

Point sur les subventions reporté à un prochain CS parce qu’il n’y a qu’un dossier à examiner

- Groupes de travail

rappel par JFP du rôle du CS et logique des groupes de travail, pas trop volumineux pour permettre un réel travail, avec un rapporteur.

Présentation des groupes, et appel à candidatures supplémentaires.
Les élus Snesup-CGT qui sont restés à l’écart décident d’intégrer certains groupes, sans grande conviction sur le bien-fondé de la démarche.

Les candidatures :

1)procédures d’attribution de statuts, avancement, décharges, primes, etc.
Benoît Demil Christian Fosca, Isabelle Fournier, Arnaud Mussot, Christophe Tastet, Valérie Nollet, Philippe Menerault
rapporteur I Fournier

2)Budget
Matthias Neufgang, GillesDambrine, Christophe Tastet, Guy Buntinx, Philippe Jacques
rapporteur G Dambrine

3)Fonctionnement du CS
Christine Lancelot, Benoît Demil, Vincent Thomy
rapporteur Vincent Thomy

4)Contrat quadriennal et lien pédagogie recherche
Philippe Jacques, Gilles Dambrine, Alain Cappy, Matthias Neufgang
S’y ajoute Moussa Nait Azbdelaziz (FSU-CGT)
= que des hommes, rang A, ST
s’y ajoute Blandine Mortain, collège C SHS (élue FSU-CGT)
rapporteur P Jacques

5) Rapprochement Lille 1 Lille 3
Christine Lancelot, Christel Vanbesien
rapporteur ?

Question sur les attentes vis-à-vis de ces groupes, notamment en termes de calendrier. JFP convient de les définir très vite (ex pour le groupe 4, échéance fin d’année civile)

-  Budget recherche 2013, répartition des masses

Le budget prévisionnel est à lire ici

- LABOS

JFP explique la clé de répartition des moyens entre les labos lire ici,

Les paramètres :
Distinction EC publiants (coeff 1) et non publiants (coeff 0,2), sachant que le ministère n’attribue pas de crédits pour les EC non publiants = effectif pondéré du labo
*Note AERES pondérée (A+ coef 2, A coef 1,5, B et C coeff 1)
*coeff 2 si labo expérimental
= poids du labo / poids total
= poids relatif * budget recherche labo
= crédit attribué au labo en 2013

Question sur l’intégration des CR et DR dans les effectifs, puisqu’ils sont électeurs dans les instances universitaires ? Réponse de JF Pauwels : question déjà posée en CA 2009, la simulation faite alors montre que ça ne change pas les choses. Par ailleurs, un labo qui accueille des chercheurs CNRS par exemple reçoit en leur nom des crédits du CNRS, et on ne sait pas à quelle hauteur. On manque donc d’éléments pour statuer sur ce cas.

Question sur l’intégration des BIATOSS : Ils ne sont pas pris en compte directement car il s’agit ici de répartir les crédits alloués par le ministère, qui ne donne pas de moyens spécifiques pour les biatoss sur cette ligne. Mais ils sont pris en compte indirectement dans le coef 2 appliqué aux labos expérimentaux qui sont davantage dotés de personnels biatoss.

Pour un labo (UDSMM), variation énorme entre 2012 et 2013 (+89%) liée à une erreur : labo compté à tort comme non expérimental.
LGCgE, note A/B ne correspond pas à l’évaluation AERES qui n’a pas eu lieu, mais à une note attribuée par le CS précédent. On ne revient pas dessus.
Correction du nom complet du Clersé, centre lillois d’études et de recherches en sociologie et en économie et non « socio-économiques ».

JF Pauwels évoque la possibilité de crédits supplémentaires de la part de LMCU.

Vote à l’unanimité.

Question sur le bilan de l’austérité imposée aux labos classés B et C : Est-ce que « la punition » infligée par l’université (coeff 1 et baisse de créduit induite) se traduit par une amélioration de la performance 4 ans plus tard ?

En la matière, l’université a décidé de suivre la même ligne que le ministère (crédits proportionnés à la note AERES), mais par ailleurs a décidé d’apporter un soutien, individuel, à des EC pour leur « retour à la recherche » (CRCT), ce qui n’est pas le cas partout.

- PLATEFORMES

baisse de 3% dans tous les secteurs.
Le document, très synthétique, ne fournit pas d’éléments qui permettent réellement de comprendre la finalité des sommes allouées, vue la diversité des plateformes. Il peut s’agir d’investissement, de soutien, de maintenance, de fonctionnement, d’équipement...
Il faudra examiner les choses avec les budgets des plateformes à l’appui.

Question sur la pertinence d’un financement fondé sur un effet mémoire : est-ce qu’on ne finance pas certaines plateformes surtout parce qu’elles étaient auparavant des PPF (projet pluri formations) ? Quelle politique de renouvellement ?

- BQR

Baisse générale, mais volonté de maintenir un volet (relativement) important de financement pour les projets émergents (200 000 au lieu de 100 000 en 2012).

Baisse du volet convergence, conférences, disparition de la ligne accueil Master dont JFP dit qu’il n’a jamais bien su en quoi elle consistait.

Longue discussion sur la longueur du dossier demandé au regard des sommes allouées (10 pages pour 10 à 20 000 € contre 25p pour 300 000 à l’ANR), et d’une manière générale, sur l’inflation de paperasse liée à la recherche.

Dérive rapide d’une discussion sur le budget à une discussion sur les critères de sélection et d’attribution des BQR (protestation des élus Snesup : pourquoi ne pas s’en tenir à l’ODJ et à quoi bon faire des groupes de travail ? De fait, discussion peu aboutie et arguments peu construits)

Proposition de A Cappy : réserver une part (en fait, après discussion, c’est une part de ... 100%) du BQR aux jeunes chercheurs, sans leur demander de dossier spécifique, pour attirer l’excellence à Lille 1 et encourager les labos à accueillir des CR .
Avis réservés sur la pertinence d’un chèque en blanc à des individus, quand le dossier BQR peut être conçu aussi comme un moyen de construire une intégration dans une équipe et des liens en vue d’un travail collectif ; sur la pertinence d’un produit d’appel réservé aux nouveaux entrants contre le soutien dans la durée des carrières.
Discussion sur le rôle du CS en la matière, sera nul si l’on considère que le CS ne remettra jamais en cause le classement opéré par les labos et se refusera à ne pas servir un peu tout le monde, pas inutile si on considère le travail de mise à plat des critères d’écriture et de sélection des projets, de préparation de la procédure d’ensemble, mais aussi la demande de communication et de vulgarisation induite par l’audition des candidats et enfin l’évaluation a posteriori, qu’il faudrait faire.

- ECOLES DOCTORALES

Révision de la répartition des moyens pour 1) allouer une somme à Bio/santé qui n’avait rien et 2) tenir compte des effectifs = augmentation forte pour SPI (+ 6 000) et diminution forte pour SESAM (- 8 000).

Cette forte diminution suscite des questions, d’où il ressort que là non plus on ne sait pas très bien à quoi est utilisé cet argent, et donc si le principe de proportionnalité au nombre de doctorants est judicieux.

Que financent les ED ? La formation des doctorants, l’organisation des doctoriales, la participation à des frais de colloque en plus de labos et, pour SESAM, la prise en charge des frais de soutenance (déplacement du jury).

On convient donc de reprendre ce point avec les budgets des ED à l’appui.

Vote à l’unanimité (avec report du point ED et Plateformes à discussion avec budget en appui)


titre documents joints

ODJ du CS du 26 octobre 2012

30 octobre 2012
info document : PDF
244.2 ko

30 octobre 2012
info document : PDF
689.8 ko

Mise en oeuvre du référentiel des tâches adopté par le CAR du 15 Octobre 2010

30 octobre 2012
info document : PDF
347.9 ko

budget prévisionnel recherche 2013

30 octobre 2012
info document : PDF
105.1 ko

calcul des crédits labo 2013

30 octobre 2012
info document : PDF
93 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 297 / 160653

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Vie des conseils  Suivre la vie du site Conseil Scientifique  Suivre la vie du site Compte-rendus   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License