Snesup Lille 1

CR du dernier CA (de cette mandature) du 30 Mars 2012

samedi 31 mars 2012 par Christophe Vuylsteker

- Approbation du PV du CA du 24 Février par 15 voix pour

- délibération relative à la mise en place de la cellule de prévention et de conseil contre les harcèlements :

Présentation par Laurence Marsalle de la liste nominative pour la cellule.

Rappel des modalités de constitution : remontée de 2 noms pour les organisations syndicales et les listes aux Conseils, appel à des candidatures individuelles. Un examen des candidatures et des lettres de motivation. Est issue alors une proposition de 20 noms qui a visé à trouver un équilibre entre femmes et hommes avec une diversité des statuts et des composantes et services. Cette proposition a été soumise au Comité Technique qui a émis un avis favorable à l’unanimité moins 1 abstention.

Pour les candidatures étudiantes, seules deux candidatures pour trois places ont été remontées.

P Rollet précise que le CNRS ne s’étant pas encore prononcé, leurs représentants pourront intégrer par la suite la cellule.

P Louart (OI) intervient alors sur un nom qu’il trouve nécessaire de retirer.

F Guilbert (DPE) trouve dommage que des instances représentatives de composante n’aient pas été consultées pour avis.

MJ Aymée (MEDEF) rappelle son opposition depuis le départ à cette cellule qu’elle trouve dangereuse car composées de « non compétents » en la matière.

Y Noel (UNSA) rappelle que cette cellule ne traite pas les dossiers mais servira d’écoute et aiguillera vers les structures compétentes.

Etc...

Visiblement la vue de certains noms suscite brusquement des oppositions...

P Rollet propose de mettre aux voix d’abord une liste avec le retrait du nom évoqué par P Louart.

Le Snesup-FSU demande un vote sur l’ensemble. Il rappelle par la voix de C Vuylsteker que le CA avait adopté les principes de désignation en sa séance du 8 Juillet (20 voix pour) et s’étonne que la lecture de la liste entraîne un brusque retournement des avis des élus du CA. Il note que l’ensemble des listes du CA ont proposé des représentants dans cette cellule et donc, elles ont implicitement accepté les principes de nomination.

Vote sur la Liste : La liste est rejetée par 9 contre, 1 abstention et 7 pour (UNSA, FSU-CGT).

Il était également hors de question de dissocier l’avis entre les propositions des listes et les candidatures individuelles comme l’a un moment proposé P Rollet.

C Vuylsteker prend la parole pour regretter l’hypocrisie de certains élus dans ce vote. Des élus se sont exprimés clairement : P Louart sur un nom, MJ Aymée sur la démarche, les autres non !

Il signale que les élus de sa liste sont restés cohérents avec leur vote de Juillet 2011 et qu’il n’en est pas de même pour tous. Il termine en précisant qu’heureusement que les organisations syndicales existent pour défendre les personnels en toute indépendance. Le choix initial d’institutionaliser la cellule a été mis à bas par ce vote. Il y avait une autre hypothèse, la création d’une association ou d’un collectif... Il apostrophe les élus : Pensez-vous réellement qu’une association loi 1901 puisse garantir une meilleure transparence dans son fonctionnement qu’une cellule dont la composition a été adoptée par un CA ?

Lors du CA du 8 Juillet 2011, le règlement, la charte et la proposition des modalités de composition avaient pourtant été adoptés à l’unanimité (20 voix). Lire le texte ici

- délibération relative aux modalités de gestion de la cafétériat de la MDE : adoptées par 18 pour.

- délibération relative aux tarifs 2012-13 de la FC : adoptés par 18 pour.

- délibération sur la convention de délocalisation du Master MOPI à Bangui (République Centrafricaine) : adoptée par 18 pour.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 387 / 164555

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Vie des conseils  Suivre la vie du site Conseil d’Administration  Suivre la vie du site Compte-rendus de nos élus   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License