Snesup Lille 1

Quand l’appel à candidature IDEX2 enterre l’université régionale…

jeudi 30 juin 2011 par Christophe Vuylsteker

Lancé en Janvier 2010, le projet de construire une Université Régionale défendu par le Président de Lille 1 avait relégué au passé le projet d’une université lilloise Lille 1+2+3 vendu lors de l’appel à candidature plan campus et intégré dans les contrats quadriennaux des trois universités.

Lire la lettre d’ouverture officielle du PRES de cette réflexion sur une Université Régionale datée du 17 Mai 2010.

Depuis des Groupes de Travail s’étaient constitués, dont celui dénommé « GT interCA » (historique, qui fut le seul à survivre… avec l’adoption d’un document de synthèse lors de la réunion du 17 juin 2011.

L’idée de rapprocher des universités en concurrence n’allait pas de soi mais semble être la seule solution pour s’opposer à la logique du PRES Lille Nord de France, opaque, qui mélange public et privé et s’avère incapable de se réformer.

Des assises régionales s’ouvrent le 20 juin et le Snesup-FSU diffuse son communiqué appelant à une structuration des universités publiques régionales.

Et puis en l’espace d’une semaine, le point à l’ordre du jour du CA du 8 Juillet sur le Plan d’Investissement d’Avenir devient un point sur une note stratégique sur le projet d’une Université lilloise (document présenté à Lille 2 et Lille 3). Le Congrès des trois Conseils de Lille1 qui se tient le 6 juillet et devait traiter d’un bilan des GT InterU devient le lieu de lancement de ce projet des trois présidents.

Les élus Snesup-FSU dénoncent cette manœuvre et réclament un débat et un vote sur le principe même du dépôt d’une candidature IDEX2 par une lettre adressée au président de Lille 1 le 28 juin.

A nos yeux, ce retour en arrière ne semble se justifier que pour le portage d’un IDEX2. On y parle en effet d’une université de Lille fédérale dont la mission première est d’unifier la politique de recherche autour des pôles d’excellence (Labex, IDEX, masters d’excellence…). Le PRES n’est pas remis en question et il est juste évoqué une réflexion sur les modes d’organisation sans aucune base détaillée.

Il est fait fi du désir de l’ULCO affirmé par son Président R Durand dès Janvier 2011 de s’engager dans une Université Régionale plutôt que de voir les 3 universités non lilloises être reléguées en seconde division [1]. Ce dernier a d’ailleurs réagi depuis la diffusion de la note stratégique Lille 1+2+3 du 29 juin 2011 en invitant les personnels de l’ULCO à s’exprimer sur un blog initialement réservé à un appel à contribution à l’IDEX.

Il est noté que si sa mise en place doit commencer par les seules universités lilloises pour un souci de cohérence, la porte reste ouverte à d’autres partenaires du PRES qui souhaiteraient rejoindre l’université de Lille sans aucune restriction à des établissements publics.

Non, ce projet ne nous convient pas. Il n’est motivé que dans le seul but de décrocher un hypothétique concours IDEX2 que nous dénonçons. Il ne fera qu’exacerber la concurrence entre les universités publiques. Ce n’est pas sur une telle base que nous pensons l’adhésion des personnels et des étudiants à un projet d’université fédérale.

[1alias PUP en langage ministériel


titre documents joints

reconstituer l’université de lille

30 juin 2011
info document : PDF
155.9 ko

lettre des élus Snesup-FSU au Président de Lille 1 datée du 28 juin 2011

30 juin 2011
info document : PDF
43.3 ko

message du président de l’ULCO à ses personnels

30 juin 2011
info document : PDF
16.7 ko

synthèse du GT InterCA 17 Juin 2011

30 juin 2011
info document : PDF
151.4 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 464 / 164769

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers thématiques  Suivre la vie du site Restructurations universitaires régionales  Suivre la vie du site Vers une université régionale ?   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License