Snesup Lille 1

RASSEMBLEMENT INTERSYNDICAL LE 21 JUIN 14h AU MESR en convergence avec les mobilisations de la CES

samedi 18 juin 2011 par Christophe Vuylsteker

Le 21 juin 2011 est une journée de mobilisation et d’information européenne, organisée par la Confédération Européenne des Syndicats, trois jours avant la tenue du Conseil européen du 24 juin. Cette action a pour but de « réaffirmer que les syndicats européens sont contre l’austérité et contre le type de gouvernance économique que l’Union européenne veut imposer aux travailleuses et aux travailleurs ».

RASSEMBLEMENT INTERSYNDICAL LE 21 JUIN 14h AU MESR

Tract

Lundi 20 juin, à 14 heures, Amphi Moissan à l’ENSCP, 11 rue Pierre et Marie Curie, sera présenté l’ouvrage « Recherche Précarisée, Recherche Atomisée ». A cette occasion, un débat public sera organisé sur le thème « comment sortir de la précarité dans l’enseignement supérieur et la recherche ».

Pour exprimer massivement leur refus de cette politique dans les organismes de recherche et dans les universités, les organisations syndicales et associations de l’enseignement supérieur et de la recherche appellent les personnels à se rassembler le mardi 21 juin à 14 heures devant le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche. A cette occasion, les pétitions contre la RGPP seront remises à la ministre. Elles appellent leurs sections locales à tenir des initiatives en direction des pouvoirs publics.

Dans les organismes de recherche et les universités, comme dans l’ensemble de la fonction publique, les mesures issues de la Révision Générale des Politiques Publiques, telles qu’externalisation des activités, mutualisations autoritaires des services, mobilité contrainte ne peuvent aller qu’à l’encontre de la bonne marche du service public et se traduire par une augmentation de la précarité et une dégradation accentuée des conditions de travail. Les personnels s’y opposent en signant la pétition lancée par nos organisations. Dans l’EPST « cobaye » qu’est l’INRA, où la direction générale tente dès maintenant de faire avaliser la RGPP, les personnels et toutes les organisations syndicales se sont dressés contre ces mesures ; la Direction se retrouve isolée.
Nous demandons l’abandon de la RGPP !

Nous n’acceptons pas la réduction des emplois, avec la suppression d’un poste pour deux départs en retraite que le gouvernement veut généraliser aux « opérateurs ». Notre secteur qui est fortement marqué par la précarité, avec plus de 50 000 non titulaires, doit au contraire bénéficier de nouvelles créations d’emplois de fonctionnaires.
CGT (SNTRS, FERC-SUP, CGT-INRA), FSU (SNESUP, SNCS, SNASUB), SGEN-CFDT Recherche EPST, SNPREES-FO

Si ce n’est pas déjà fait, signez la pétition « Non à la RGPP dans l’Enseignement supérieur et la Recherche »


titre documents joints

Tract du 21 Juin Pour une autre politique économique européenne

18 juin 2011
info document : PDF
52.8 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 132 / 175300

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actions et mouvements  Suivre la vie du site Manifestations et Rassemblements   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License